Ville de Nay

nay-municipalite-06.jpg

Élections départementales : 22 et 29 mars 2015

Ville de NayLes élections départementales remplacent les élections cantonales. Elles sont organisées pour élire les conseillers départementaux.
Cette modification est issue de la loi n° 2013-403 du 17 mai 2013 relative à l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires.

En mars 2015, seront organisées les premières élections départementales. Le 1er tour aura lieu le 22 mars 2015 et le 2nd tour, le 29 mars 2015.

Comme pour les dernières élections municipales et européennes, à  Nay ces élections se dérouleront au gymnase municipal, avenue du Stade.

Les conseillers généraux élus en 2008 et en 2011 seront  remplacés par des conseillers départementaux. Ils seront élus pour une durée de 6 ans. Les élections départementales sont organisées dans le cadre du canton. Un canton étant une division du département. La carte des cantons a été redessinée au début de l’année 2014. Les nouvelles délimitations s’appuient sur les chiffres des populations légales publiées par l’Insee le 27 décembre 2013.

Ainsi, les cantons de Nay-Est et Nay-Ouest ont été supprimés, le canton de Nay-Ouest est devenu le canton n° 17 « Ouzom, Gave et Rives du Neez ». Nay en est le bureau centralisateur. Ce territoire comprend les communes de l’ancien canton ouest plus Aressy, Assat, Bosdarros, Gan, Meillon, Narcastet, Rontignon et Uzos.

Pontacq est le bureau centralisateur du canton n° 27 « Vallée de l’Ousse et du Lagoin » comprenant les communes du canton de Nay-Est (sauf Nay) plus les communes d’Aast, Barzun, Espoey, Ger, Gomer, Hours, Labatmale, Limendous, Livron, Lourenties, Lucgarier, Nousty, Ponson-Dessus, Pontacq et Soumoulou.

Les électeurs de Nay voteront exclusivement pour le seul canton n°17 « Ouzom, Gave et Rives du Neez ».

Mode de scrutin

Pour chaque canton, un binôme (femme-homme) est élu au scrutin majoritaire à 2 tours.

Pour être élu au premier tour, le binôme doit obtenir :

  • au moins la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50%),
  • et un nombre de suffrages égal à au moins 25 % des électeurs inscrits.

Si aucun binôme n’est élu dès le premier tour, il est procédé à un second tour.

Au second tour, les 2 binômes arrivés en tête peuvent se maintenir. Les autres peuvent se maintenir seulement s’ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits. Le binôme qui obtient le plus grand nombre de suffrages au second tour est élu.  

Partager
Vous êtes ici : ACCUEIL · Municipalité · Actualités · Élections départementales : 22 et 29 mars 2015