Ville de Nay

nay-municipalite-05.jpg

Les Justes parmi les Nations

Mairie de NayL'inauguration du rond-point des Justes a été célébrée le jour même de la fête juive des Lumières.

Un hommage émouvant a été rendu dimanche 16 décembre aux Justes parmi les Nations, lors de l’inauguration du rond-point des Justes, à côté de la piscine.  En grand nombre à Nay et dans la région proche, ces hommes et ces femmes courageux ont permis à plusieurs familles juives de se cacher ou de passer en Espagne avant de rejoindre le Portugal ou les Etats-Unis pendant la guerre.

De même, beaucoup d’enfants ont été cachés à Nay pendant cette période par des nayais, résistants de la première heure, qui ne se sont pas fait connaître. L’hommage était aussi pour eux.
Les familles du Pays de Nay se sont ainsi retrouvées autour du rabbin, Marc Bondit, du président de la communauté israélite de Pau, Gérard Klelifa, et des anciens combattants.

Le rabbin Marc Bondit a vu cet hommage comme un symbole en le célébrant le même jour de la fête juive des Lumières, Hanoucca, « une lumière qui ne s’éteindra pas en Pays de Nay tout comme la reconnaissance portée par la communauté juive envers ceux qui accomplirent envers elle un devoir d’humanité ».

24 Justes sont reconnus sur le territoire du Pays de Nay : Jean et Marie-Jeanne Pommès (Assat); Pierre, Jeanne, Maria, Marie Pladepousseaux, Pierre et Marie Sanchou, Micheline Sanchou-Bert (Asson) ; Albert et Sidonie Labedays, Marthe et Renée Ladebat-Chrestia, Lucie Pées (Boeil-Bezing) ; Léonce et Angèle Souverbielle (Coarraze) ; Pierre et Marie Bellocq, Hélène et Suzanne Camino, Joseph et Eliette Enard, Marie Fradet (Nay) ; Léodie Cazaux (Saint Vincent).

C’est Pietro (Pierre Barrasso), ferronnier d’art et sculpteur, installé rue Henri IV à Nay qui a réalisé ce monument poignant que beaucoup d’entre nous ont pu admirer pendant quelques temps à la Maison Carrée.

+ photographies dans galerie des cérémonies 2012

Partager
Vous êtes ici : ACCUEIL · Municipalité · Actualités · Les Justes parmi les Nations