Ville de Nay

nay-patrimoine-01.jpg

Eugène Vallanet, créateur de fêtes

Fêtes de nay 1966Fêtes de nay 1966
Mireille Mathieu entourée d’Eugène Vallanet et Johnny Stark à l’issue se son tour de chant.
© Photographie : Louis Bachoué

Comment sa passion pour les spectacles de scène et d’arène poussèrent un jeune Nayais à s’y investir jusqu’à y entraîner sa ville natale, c’est ce qui arriva à Eugène Vallanet lorsque fut créée le comité des fêtes artistiques, tauromachiques et sportives de Nay. C’était en 1953, au lendemain d’une course de vaches landaises qui eut lieu à la Promenade. Il trouva auprès d’Auguste Lartigau adjoint au maire, Louis Piot quincaillier rue Clémenceau, son voisin d’en face Michel Dequidt photographe et Marius Rmeas préparateur en pharmacie des soutiens immédiats, suivis de l’adhésion d’un groupe de jeunes séduits par le projet.

Jusqu’alors Nay avait ses fêtes renommées de quartiers, Saint-Roch, Promenade et Marcadieu, s’inscrivant dans le calendrier estival de ces manifestations. On passa sans transition à un niveau différent en 1954 lorsque du 28 au 31 août, durant quatre jours et quatre nuits on eut droit à une capea espagnole de 6 toros, une spectacle de music hall, une course de vaches landaises, de la pelote basque, une fête foraine, des concerts, des illuminations, des rues enguirlandées, un concours de vitrines. La foule qui investit la cité, venant d’abord de la région puis du grand Sud-Ouest plébiscita l’initiative des promoteurs, et cela pour des années qui durent encore.

Eugène Vallanet qui fit carrière dans la SNCF bénéficiait à ce titre de l’avantage de déplacements le conduisant aux spectacles parisiens et hispaniques, là où il noua des relations dont fit partie l’impresario Johnny Stark et le Camarguais Achille Pouly, deux figures des spectacles de variétés et taurins qui devinrent ses amis et travaillèrent en totale confiance avec le comité des fêtes.

La liste est longue des stars qui montèrent sur la scène de la Promenade où l’on connut jusqu’à 8000 entrées pour de fameux galas. Johnny Halliday, Sylvie Vartan, Tino Rossi, Françoise Hardy, Charles Trenet, l’orchestre Jacques Helian, Mireille Mathieu qui vint chanter à trois reprises, grands noms d’une longue liste. Luis Mariano lui-même se produisit hors programme en 1955.

L’évolution des choses fit que la formule des fêtes changea avec les spectacles à l’amphithéâtre et la place grandissante prise par les feux d’artifices. Leur créateur retiré du spectacle appréciait les retrouvailles amicales dans l’intimité des « Peñas » de quartiers. Le soixantième anniversaire se profilait pour 2014 mais le sort en a décidé autrement. Eugène Vallanet nous a quittés le 9 octobre et avec lui s’en est allé un grand amoureux de sa ville qui écrivait en 1956 que «le secret du triomphe des fêtes résidait dans le coeur de chaque Nayais.»

C’est l’héritage qu’il nous demande de perpétuer.

Maurice Triep

Partager
Vous êtes ici : ACCUEIL · Histoire / Patrimoine · Personnages célèbres · Eugène Vallanet, créateur de fêtes