Ville de Nay

nay-solidarite-02.jpg

Risques météorologiques

La commune de Nay est sujette à différents phénoménes météorologiques locaux : des tempêtes,de grand froid (neige) ou des périodes de canicules.

TEMPÊTE
La Ville de Nay a été frappé comme l'ensemble du département des Pyrénées Atlantiques par des tempêtes KLAUS en Janvier 2009, XYNTHIA en Février 2010 et plus récemment la tempête MARCEL en février 2017.
Des dégâts ont été répertoriés lors de la derniére tempête comme la chute d'un arbre sur une maison (voir photo ci-dessous).Tempête Marcel Nay

CHUTE DE NEIGE
En janvier 1987, la commune de Nay est paralysée par 50 - 60 cm de neige.
En janvier 1997, plus de 30 cm recouvrent le territoire.
Durant les deux premiéres semaines de février 2012, une vague de froid apporte son lot de neige et de verglas entrainant de nombreux problémes de circulation.( voir photo ci - dessous)

Nay sous la neige

RAPPEL : en cas de neige, il appartient à chaque habitant de déneiger les trottoirs devant son habitation.

Afin de vous informer rapidement sur les risques météorologiques voici le site Internet de la carte de vigilance  de Météo - France. Elle attire l'attention de tous les dangers potentiels d' une situation météorologique et donne des conseils sur les mesures de protection.

Les  bons réflexes :

Risque metérologiques
Informez - vous : consultez les cartes de Météo Fance
Écoutez la radio France Bleu Béarn 102.50 FM
Fermez  les portes et les fenêtres et les volets
Rentrez dans un abri en dur

Eloignez - vous des fils électriques et de ce qui peut s'effrondrer
Evitez les déplacements en voiture, à pied et en deus roues
N'allez pas chercher les enfants à l' école
Ne téléphoner pas

 

CANICULE

 

L’exposition d’une personne à une température extérieure élevée pendant une période prolongée, sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l’organisme de récupérer, est susceptible d’entraîner de graves complications par dépassement des capacités de régulation thermique du corps humain.

Les périodes de fortes chaleurs sont alors propices aux pathologies liées à la chaleur, à l’aggravation de pathologies préexistantes ou à l’hyperthermie, surtout chez les personnes fragiles et les personnes particulièrement exposées à la chaleur..

  •  Les personnes âgées sont très sensibles à la chaleur. Elles ne ressentent pas la soif et s'hydratent peu. Ils font donc les inciter à boire.
  •  Il en est de même pour les enfants (notamment les enfants de moins de 4 ans) qui n'ont pas toujours conscience du besoin de s'hydrater. Proposez-leur de boire régulièrement même s'ils n'ont pas soif.

 Les pouvoirs publics mettent en service chaque été la plateforme téléphonique Canicule info service au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe). Des conseillers répondent à toutes vos questions du lundi au samedi de 8h à 20h.

  • Prenez régulièrement des nouvelles des personnes fragiles dans votre entourage et particulièrement pendant les fortes chaleurs. De même, n'hésitez pas à rendre régulièrement visite à vos voisins isolés pour s'assurer qu'ils vont bien.

Conseils à suivre en cas de forte chaleur

  • en été, informez-vous régulièrement des prévisions météo ;
  • laissez les volets et les fenêtres fermés en plein jour pour éviter que la chaleur n'entre dans les pièces ;
  • ayez éventuellement un climatiseur ou au moins un ventilateur. Attention, la température du climatiseur ne doit pas être inférieure à 25°C pour ne pas créer une trop forte différence avec la température extérieure. De même, il ne faut pas le laisser fonctionner toute la journée ;
  • prenez des douches et des bains frais sans trop vous sécher ;
  • buvez beaucoup d'eau (1,5L à 2L soit l'équivalent de 8 à 14 verres) sauf contre-indications médicales. Mangez des fruits et des légumes riches en eau (melon, raisin, agrumes, concombre, tomate, …). Evitez de consommer de l'alcool, des produits trop sucrés et très "glacés" (car l'organisme a plus de mal à les assimiler pendant les fortes chaleurs) ;
  • évitez de sortir aux heures chaudes (entre 11h et 21h) et privilégiez les lieux climatisés ;
  • portez des vêtements légers (en coton), amples et de couleur claire. Protégez bien votre nuque. Utilisez des protections solaires adaptées : crème solaire, chapeaux et lunettes de soleil.
  • évitez les efforts physiques importants, surtout si vous n'êtes pas entrainés.

 

Effets de la canicule sur la santé

La température de notre corps est régulée par la transpiration. En cas de changement brusque de température, le corps peut avoir des difficultés à s'adapter et l'on parle alors de coup de chaleur.

Les symptômes sont les suivants :

  • peau chaude, rouge et sèche ;
  • maux de tête, confusion et parfois perte de connaissance et convulsions ;
  • crampes musculaires (jambes et estomac) après un effort ;
  • sensation "d'épuisement" avec étourdissements, faiblesses, fatigue et insomnie ;
  • somnolence, nausées.

Si vous constatez ces symptômes, chez vous ou chez une personne de votre entourage, contactez les secours d'urgence :

  • 15 : le Samu ;
  • 18 : les pompiers ;
  • 112 : numéro européen d'urgence.

 En attendant leur arrivée, placez la personne à l'ombre, hydratez-la et éventez-la.

Vous pouvez vous inscrire  volontairement au plan Canicule du CCAS au 05 59 13 02 71

 Les bons réflexes :

Consigne de sécurité Canicule

 

Partager
Vous êtes ici : ACCUEIL · Solidarité / Santé · Plan Communal Sauvegarde · Risques météorologiques