Ville de Nay

nay-patrimoine-04.jpg

Les champions du rugby à XIII

En battant en finale en 1953 sur le terrain de Nantes l’équipe de l’US Metro Paris, Nay XIII devenait champion de France amateur, une consécration pour ce jeune club fondé en 1951.

Il avait pris la place du Stade Nayais où l’on pratiquait le rugby à XV. Un retour aux sources car on avait déjà pratiqué le XIII à Nay juste avant la guerre. Mieux encore, dans l’équipe de France juniors qui battit l’Angleterre à cette époque se trouvaient trois Nayais, Louis et Pierre Bernadaux et René Haure.

On fêta donc le titre au café Lannefranque quartier Claracq, le siège du club présidé par Pierre Bellocq et qui comptait 67 licenciés. A la base de ce succès, l’entraineur Lolo Rabier champion de France à XIII avec Pau en 1940.

Un  problème cependant, de par sa situation excentrée par rapport à certains fiefs treizistes comme Estagel, Tonneins, Bordeaux, Biarritz et Dax, Nay XIII était soumis à de longs déplacements et bien des joueurs finirent par opter pour des clubs quinzistes des alentours. Ce fut la fin de l’aventure et le retour du rugby à XV avec beaucoup de difficultés car beaucoup avaient été radiés par la FFR qui les considérait abusivement comme des professionnels. Mais il n’empêche que ce fut là une belle page de rugby que connurent Nay et sa région et dont certains se souviennent encore.

L’équipe de Nay XIII , championne de France

Les champions du rugby à XIII

Debout de gauche à droite : Barnabé, Zatta, Bataille, Tachon, Peyras, Cabalou et Bonnemaison
Au premier rang : Gracia, Henri Junquet, Jacques Junquet, Mahy, Bidaut et Rabier
La plupart de ces joueurs poursuivirent leur carrière dans les rangs de Saint-Gaudens XIII.

 

Partager
Vous êtes ici : ACCUEIL · Histoire / Patrimoine · Actualités · Les champions du rugby à XIII