Ville de Nay

nay-patrimoine-01.jpg

La révolution industrielle

Histoire de NayDans les années 1820, l’industrialisation de Nay et de ses environs est en marche avec la fabrication de draps de lin, de laine, puis de coton dans des usines situées le long des canaux permettant l’utilisation de la force hydraulique.

Trois productions principales sortent des ateliers :

  • les bérets, dont on trouve quatre usines à la fin du XIXe siècle (Prosper Blancq, Labernadie, Pédarré et Junquet- Blancq).
  • la bonneterie et laine des Pyrénées représentées par l’usine créée par Désirée Berchon. Il emploie sur place près de 300 ouvriers ; l’usine fermera en 1986.
  • le linge béarnais : tissu écru à rayures bleues surtout utilisé, dans les premiers temps, pour la fabrication des mantes à bœufs, et qui sera développé par la suite pour le linge de maison.

Le linge basque (à rayures rouges et bleues, puis de toutes les couleurs) apparaît en 1921 sous l’impulsion de la Teinturerie Lepère.

Histoire de NayL’industrie du meuble apparaît entre 1830 et 1914 avec deux usines principales à Nay :

  • Les Ateliers Souyeux, spécialisés dans les bois exotiques et les meubles de luxe (exportation en Amérique, Algérie et Egypte…). Ils obtiennent la médaille d’or à l’exposition Universelle de 1900.
  • La Manufacture Vital-Gibert qui emploie une centaine d’ouvriers et qui travaillent beaucoup pour des particuliers de la région et du Midi de la France.
Partager
Vous êtes ici : ACCUEIL · Histoire / Patrimoine · Histoire de Nay · Révolution industrielle